Giroflier

Le giroflier ou girofle est un arbre de la famille des Myrtaceæ originaire d'Indonésie.



Catégories :

Syzygium - Épice - Histoire de l'Indonésie

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Le giroflier est aussi connu sous le nom de girofle. Cet arbre est venant de l'île de Ternate dans les Moluques. Le clous de girofle s'est vu consacré en ... (source : phytotherapie.plante.free)
  • Dans la Grande Ile, les clous de girofle sont en particulier produits dans le centre est ... Le giroflier est un arbre à feuillage persistant pouvant atteindre 12... (source : spicemada)

Le giroflier ou girofle (Syzygium aromaticum) est un arbre de la famille des Myrtaceæ originaire d'Indonésie.

Description

L'arbre a une forme conique. D'une hauteur moyenne de 10 à 12 mètres, il peut atteindre jusqu'à 20 mètres de haut.

Ses feuilles persistantes sont ovales et coriaces.

Les fleurs à 4 pétales blanc rosé sont caractérisées par leurs sépales rouges persistants. Avant l'épanouissement, les boutons floraux sont appelés «clous de girofle». C'est à cette époque qu'on les récolte avant de les laisser sécher au soleil jusqu'à ce qu'ils prennent une teinte brun foncé. Cet arbre est d'origine Indonésienne.

Historique

Le giroflier est venant de l'île de Ternate dans les Moluques.

L'épopée indienne du Ramayana, peut-être rédigée vers 200 avant J. -C., le mentionne. Les Chinois utilisaient déjà les clous de girofle sous la dynastie Han (206 avant J. -C. - 220 après J. -C. ) en les mâchant pour avoir meilleure haleine. Ils étaient connus des Grecs et des Romains. Au Ier siècle., Pline l'Ancien les décrit dans ses rédigés. Une récente découverte archéologique suggère que le commerce de la girofle avec l'Occident pourrait en fait avoir commencé énormément plus tôt. En effet, on a trouvé un clou de girofle parmi des restes calcinés sur le sol d'une cuisine incendiée du site mésopotamien de Terqa dans l'actuelle Syrie, daté de 1700 avant J. -C.

En Europe, le clou de girofle apporté au IVe siècle par les Arabes qui en ignoraient l'origine exacte, devint à la mode au Moyen Âge. Les Portugais arrivés dans l'archipel des Moluques en 1424 s'en assurèrent le monopole en brûlant les arbres localisés hors de l'île de Ternate et ce monopole fut ensuite celui des Hollandais.

Nous devons à Pierre Poivre, intendant de l'île de France (île Maurice), la prise de quelques plants au cours d'une expédition, et leur acclimatation en premier lieu à l'île de France puis aux Antilles.

Clous de Girofle

Les Chinois l'utilisaient déjà bien avant l'ère chrétienne pour ses vertus médicinales et culinaires. Dans l'entourage de l'empereur, les hauts dignitaires avaient coutume de le mâcher pour parfumer leur haleine.

Les propriétés antiseptiques et anesthésiques de ces boutons floraux sont reconnues depuis particulièrement longtemps et proposées dans les douleurs dentaires. Il entre dans la composition du khôl, primitivement onguent ophtalmique.

En cuisine, il est présent dans le pain d'épices, les biscuits en mélange avec la cannelle, le pot-au-feu, les marinades, la choucroute et il est indispensable à la majorité des currys. Dans certains pays comme la Tunisie on l'utilise en infusion avec le thé.

Il sert de parfum d'ambiance sous forme de "pomme d'ambre" qu'on produit en piquant toute la surface d'une orange de clous de girofle. La 2-heptanone est une cétone de formule (C7H14O) qui possède une odeur de clou de girofle, comme l'eugénol, qui est un phénol.

Actuellement, 95 % de la production mondiale de clous de girofle est utilisé pour la fabrication des kreteks, des cigarettes indonésiennes.

Production

Production en tonnes. Chiffres 2003-2004
Données de FAOSTAT (FAO)

Indonésie 87909 71 %
Madagascar 15500 12 %
Tanzanie 12500 10 %
Sri Lanka 4100 3 %
Comores 3013 2 %
Autres pays 1370 1 %
Total 124392 100 %

Synonymes

Liens externes

Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Giroflier.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 11/09/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu