Galanga

Le galanga est membre de la famille des Zingibéracées.



Catégories :

Zingiberidae - Épice

Recherche sur Google Images :


Source image : web-ho.com
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Le petit galanga est une plante vivace à fleurs blanches, veinées de rouge... Le petit galanga se cultive dant toute l'Asie tropicale, tant pour ses propriétés aromatiques que... Le galanga (Alpinia galanga) est un tonique digestif.... (source : alm-beaute-sante)
  • Cette plante dont les propriétés... 3 € Livraison : n. c. Visiter la boutique... Galanga Le Galanga est une racine proche du gingembre citronnée poivrée et .... RACINE DE GALANGA ALPINIA, utilisée dans la médicine indienne pour.... (source : twenga)
  • Le galanga est une plante tropicale, venant du Sud-Est de la Chine... Au fil des siècles on lui a prêté diverses propriétés, y compris aphrodisiaques.... (source : foodavenue)
Galanga, Thaïlande

Le galanga (qui recouvre les espèces Alpinia officinarum et Alpinia galanga ) est membre de la famille des Zingibéracées.

En cuisine

C'est une plante dont les propriétés sont connues depuis des siècles, en Thaïlande, en Inde, en Malaisie, en Indonésie et jusqu'au Moyen-Orient. Son gros rhizome noueux est particulièrement utilisé dans la cuisine de Thaïlande, de Malaisie et d'Indonésie. Sa saveur un peu piquante remplace fréquemment le gingembre dans de nombreux plats. On trouve aussi une deuxième espèce bien plus rare, le petit galanga, qui se mange plutôt en légume. On trouve le galanga en tranches fraîches ou séchées, entier ou en poudre dans les épiceries orientales.

En aphrodisiaque

Le galanga est aussi réputé pour ses propriétés reconnues comme aphrodisiaques. On lui prête la propriété de réchauffer le corps, en particulier celui des femmes, de «booster» la libido et d'attiser la sensualité par son arôme.

Il appartenait déjà à la pharmacopée ayurvédique qui utilisait ses propriétés tonifiantes et stimulantes, mais c'est la médecine respectant les traditions arabe qui le plébiscita pour ses propriétés aphrodisiaques. Ainsi, le galanga, passa en Europe, où depuis le Moyen Age, il est reconnu pour ses vertus aphrodisiaques. [1]

Les principes actifs, contenus dans la racine, favorisent la production par l'organisme de substances impliquées dans les mécanismes de la libido féminine. Ils ont un effet régulateur en stimulant certaines zone du cerveau responsables du tonus général et de l'activation des centres des sensations liées au plaisir.

Lien externe


Recherche sur Amazone (livres) :




Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Galanga.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 11/09/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu