Curcuma

Le curcuma est une plante herbacée rhizomateuse vivace de la famille des Zingibéracées venant du sud de l'Asie. Quelquefois nommée safran des Indes, son nom provient du sanskrit kunkuma, arabe ????, khourkoum.



Catégories :

Épice - Flore (nom vernaculaire) - Plante à épice - Plante tinctoriale - Zingiberaceae

Définitions :

  • Rhizome de la famille du gingembre, on le compare au safran mais ce n'en est pas. De couleur jaune éclatant, il se vend le plus fréquemment en ... (source : reunion.runweb)

Le curcuma (Curcuma longa) est une plante herbacée rhizomateuse vivace de la famille des Zingibéracées venant du sud de l'Asie. Quelquefois nommée safran des Indes, son nom provient du sanskrit kunkuma, arabe ????, khourkoum. Il est beaucoup cultivé en Inde mais également, à un moindre degré, en Chine, à Taïwan, au Japon, en Birmanie, en Indonésie et en Afrique.

Il est connu en Occident depuis l'Antiquité et décrit par Dioscoride dans ses Materia Medica.

Alimentation

On utilise le rhizome séché et réduit en poudre comme épice et il entre fréquemment dans les mélanges d'épices de la cuisine indienne, surtout le curry. Il est particulièrement utilisé aussi dans la réunionnaise. Pour préparer la poudre, il faut faire bouillir le rhizome, ôter sa peau, le faire sécher au soleil, puis le diminuer en poudre. Il a alors perdu les trois quarts de son poids. Sa saveur est poivrée et particulièrement aromatique.

Colorant

Le curcuma était aussi beaucoup utilisé comme teinture jaune orangé - pour le costume safran des sâdhus ou des moines bouddhistes par exemple - avant l'invention des teintures chimiques.

Il est à l'origine du colorant alimentaire jaune industriel E100 (curcumine).

Pharmacopée

Le curcuma est utilisé comme médicament respectant les traditions pour le traitement des maladies de peaux, surtout en Inde et dans l'île Maurice dans le traitement de la gale.

Il est utilisé depuis particulièrement longtemps comme anti-inflammatoire par la médecine ayurvédique indienne.

Le cancer du côlon est statistiquement moins présent dans les aires où on le consomme régulièrement. Le principe actif du curcuma, la curcumine, est l'objet de recherches actives. C'est un agent de chimioprévention efficace des cancers colorectaux chez les rongeurs (essais cliniques chez des volontaires en cours[1]).

La curcumine pourrait aussi aider à stimuler les cellules du dispositif immunitaire qui engloutissent les protéines du cerveau qui marquent la maladie d'Alzheimer. [2]

L'activité thérapeutique du curcuma est décuplée en présence de poivre noir (pipérine). La biodisponibilité du curcuma est ainsi augmenté. [3]

Noms locaux

  • Chinois : jianghuang ?? ;
  • Tibétain : yung-ba, sga-ser ;
  • Japonais : ukon (????) .

À la Réunion, on l'appelle couramment le safran pays d'où une confusion envisageable d'autant plus que le safran, lui, n'y est quasiment pas utilisé.

Dans les pays anglophones, on l'appelle plus couramment turmeric.

Notes et références
  1. Chemoprévention, base de données et [1]
  2. Étude du Dr Milan Fiala de l'Université de Californie à Los Angeles - Journal Proceedings of the National Academy of Sciences, voir surtout : [2], [3]
  3. Recommandations du Docteur Jean Loup Mouysset, Président fondateur de l'association Ressource Références des études américaines à l'intérieur du document Acrobat

Liens externes

Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Curcuma.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 11/09/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu