Caféier

Le caféier est un genre de plantes de la famille des Rubiacées, qui comprend plus de 80 espèces d'arbres ou d'arbustes originaires des régions tropicales d'Afrique ou d'Asie.



Catégories :

Flore (nom vernaculaire) - Rubiaceae - Plante alimentaire

Recherche sur Google Images :


Source image : visoflora.com
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Coffea arabica, le caféier, est une plante au feuillage gauffré et brillant, à la belle floraison blanche, suivie de baies rouges puis noires contenant deux... (source : gardenbreizh)
  • Le Coffea arabica est membre de la famille des rubiacées. Il est originaire d'Afrique tropicale. Le cafeier est un petit arbre vivace au feuillage nervuré, ... (source : 1000graines)
  • Coffea arabica. Famille :Rubiacées Idée cadeau. Le caféier est un arbrisseau persistant pouvant atteindre 7 mètres de haut. Les feuilles sont d'un vert... (source : plantes-et-jardins)

Le caféier (Coffea L. ) est un genre de plantes de la famille des Rubiacées, qui comprend plus de 80 espèces d'arbres ou d'arbustes originaires des régions tropicales d'Afrique ou d'Asie. Certaines de ces espèces sont cultivées pour leurs graines donnant après torréfaction le café, une boisson actuellement universellement consommée. Deux espèces sont surtout cultivées, Coffea arabica et Coffea canephora (et dans une moindre mesure, Coffea liberica ).

Description

Le caféier d'Arabie ou caféier commun (Coffea arabica) est un petit arbre de moins de 9 m de haut, qui apprécie l'ombre d'arbres plus grands. Les feuilles persistantes, d'un vert brillant, de forme elliptiques ont un pétiole court.

Les fleurs blanches, suaves, sont groupées en glomérules de 3 à 7 à l'aisselle des feuilles. Leur corolle gamopétale est en forme de tube à 4 ou 5 lobes.

Les fruits sont des drupes, nommées «cerises», de couleur rouge vif ou violette à maturité, dont la pulpe est sucrée. Elles contiennent deux graines, positionnées face à face, à la forme caractéristique des grains de café.

Le caféier robusta (Coffea canephora) est particulièrement voisin du précédent.

Principales espèces

Plusieurs espèces du genre Coffea sont propres à donner la boisson, mais Coffea arabica est la plus appréciée. Les autres espèces - en particulier Coffea canephora (robusta) - sont cultivées sur des terrains impropres à l'arabica. Le robusta, moins coûteux et plus facile à cultiver que l'arabica, est en particulier utilisé pour la production de café instantané.

Distribution

L'arabica est venant de l'Afrique de l'Est : Éthiopie, Soudan, Kenya. Seule espèce de caféier cultivé jusqu'en 1865, il est beaucoup répandu dans les régions tropicales, surtout en Amérique centrale et en Amérique du Sud (Brésil, Colombie).

Le robusta est venant de l'Afrique tropicale centrale et occidentale : République démocratique du Congo, Angola, Côte d'Ivoire, Bénin, Nigeria, Cameroun. Il a été beaucoup introduit en Amérique et en Asie tropicale.

C'est Antoine de Jussieu qui, en 1720, fait introduire le café dans les Antilles.

Culture

Le caféier commun (arabica) préfère les terres tropicales en moyenne altitude (200 à 2 000 mètres d'altitude) où il trouve la température pas trop élevée et l'eau qui lui convient. Son aire de culture couvre de part et d'autre de l'équateur du 28e degré de latitude nord au 28e degré de latitude sud, mais il donne les meilleurs résultats dans les zones intertropicales les moins chaudes. Le caféier robusta aime plus de chaleur, et supporte assez mal les périodes de sécheresse, et il croît mieux en basse altitude dans des régions tropicales chaudes et humides. L'arabusta, qui est un hybride entre l'arabica et le robusta est assez peu cultivé. Il peut se cultiver en basse altitude comme le robusta.

On peut signaler que dans le passé Coffea liberica a aussi été cultivé et était apprécié dans certains pays. Sa culture s'est effondrée suite à l'expansion d'une maladie causée par un champignon.

Les caféiers cultivés ont énormément de parasites et de ravageurs. Le plus redoutable est un champignon, Hemileia vastatrix de la famille des Urédinées, qui provoque la «rouille» du café. Le robusta est plus résistant à cette maladie que l'arabica. Des insectes attaquent les feuilles, les fruits et les tiges du caféier.

Histoire

Ce sont les Arabes qui ont les premiers utilisé le café comme boisson tonique. Sa diffusion est originellement liée à l'expansion de l'Islam. Quelques jalons dans la diffusion de la culture du caféier :

Économie

La récolte mondiale de café vert s'élève à 7, 4 millions de tonnes à peu près (FAO 2002).

Bibliographie

Références

Recherche sur Amazone (livres) :




Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Caf%C3%A9ier.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 11/09/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu