Bouillon-blanc

Bouillon-Blanc est un nom vernaculaire que portent plusieurs molènes, toutes du genre Verbascum et de la famille des Scrophulariaceæ ...



Catégories :

Nom vernaculaire ou nom normalisé ambigu - Flore (nom vernaculaire) - Scrophulariaceae

Recherche sur Google Images :


Source image : mini-ardenne.be
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Définitions :

  • Plante de la famille des Scrophulariacées, dont les fleurs sont employées en médecine comme pectorales. (Verbascum thapsus L. -1753) (source : fr.wiktionary)
Nom vernaculaire ou
nom normalisé ambigu :
Le terme «Bouillon blanc» s'applique, en français,
à plusieurs taxons différents. Icône de redirection
Bouillon blanc
Molène faux Phlomis
Molène faux Phlomis
Taxons concernés

Bouillon-Blanc (ou Molène Bouillon-Blanc) est un nom vernaculaire (dérivant d'un mot gaulois : bugillo) [1] que portent plusieurs molènes, toutes du genre Verbascum et de la famille des Scrophulariaceæ :

La Molène est l'une des plus anciennes plantes médicinales au monde, employée principalement en tisanes pectorales. Synonymes : Bouillon-blanc, Cierge de Notre-Dame, Fleur de Grand Chandelier, Herbe Saint Fiacre. C'est une espèce commune à l'état spontané, une grande plante pouvant atteindre 2 m. de hauteur. On en connait une centaine d'espèces d'Asie et d'Europe. Ses feuilles sont duveteuses et ses fleurs jaunes ont une odeur douce rappelant celle du miel. Les fleurs sèchées de Molène entrent dans la composition de la célèbre tisane des "quatre fleurs" utilisée de longue date et aujourd'hui toujours en cas de refroidissement et de toux. Cette tisane n'a en fait des "quatre fleurs" que le nom car en réalité, elle en comprend 7 mélangées à parts identiques : mauve, guimauve, gnaphale, tussilage, coquelicot, violette et bouillon-blanc.

Le bouillon-blanc seul en infusion est aussi reconnu pour résorber les petites hémorroïdes et irritations anales.

Notes et références

  1. L. Guyot et P. Gibassier, Les noms des fleurs, PUF - Que sais-je ?, 1968.

Sources

Recherche sur Amazone (livres) :




Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Bouillon-blanc.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 11/09/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu