Angélique officinale

L'angélique officinale est une plante de la famille des Apiacées, cultivée comme plante condimentaire et médicinale pour ses pétioles, tiges et graines particulièrement aromatiques et stimulantes et pour sa racine utilisée en phytothérapie.



Catégories :

Plante condimentaire - Plante médicinale - Phytothérapie - Flore (nom vernaculaire) - Apiaceae

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • L'angélique officinale est une plante de la famille des Apiacées, ... L'Angélique (Angelica archangelica) pousse à l'état sauvage dans les régions... (source : les-vegetaliseurs)
  • Angélique officinale (L'angélique officinale est une plante de la... Nom scientifique : Angelica archangelica L., famille des Apiacées (ombellifères).... La racine d'angélique contient une huile principale qui est bénéfique pour tout... (source : techno-science)
  • l'Angélique officinale (Angelica Archangelica = Archangelica officinalis)... de la racine et des fruits de l'Angélique officinale est distillée une huile... (source : yoann.hue.free)

L'angélique officinale est une plante de la famille des Apiacées, cultivée comme plante condimentaire et médicinale pour ses pétioles, tiges et graines particulièrement aromatiques et stimulantes et pour sa racine utilisée en phytothérapie.

Appellations, étymologie

Nom scientifique : Angelica archangelica L., famille des Apiacées (ombellifères).

Nom commun : angélique officinale, angélique des bois, angélique des jardins, angélique des prés, angélique sauvage, angélique vraie, grande angélique, herbe aux anges, herbe du Saint-Esprit, herbe impériale, racine du Saint-Esprit. da : Kvan, de : Engelwurz, en : angelica, es : angélica, it : angelica.

Étymologie

Description

Habitat

Angéliques au bord de la Sèvre niortaise dans le Marais poitevin

On la trouve surtout sur les berges de zones humides, dans les mégaphorbiaies, sur les bords de fossés.

Culture

Multiplication par semis, de juillet à septembre.
La récolte se fait la seconde année pour les pétioles et tiges coupés avant la floraison, et la troisième année pour les graines.

Usage culinaire
  • Pétioles et tiges sont utilisées en pâtisserie et confiserie sous forme de fruits confits. C'est une spécialité de la ville de Niort depuis le XVIIIe siècle.
  • Les feuilles tendres peuvent servir de condiment pour aromatiser salades et potages.

Distillerie

  • Graines et tiges servent à la préparation de liqueurs.

Usage thérapeutique

Sa racine est un excellent tonique de l'état général, contre la fatigue, l'asthénie.

La racine d'angélique contient une huile principale qui est bénéfique pour tout le dispositif digestif.

L'angélique se révèle être un bon stimulant de l'appareil digestif. Indiquée en cas de douleurs et spasmes intestinaux, dyspepsies (mauvaises digestions). L'angélique évite la formation de gaz intestinaux qui peuvent provoquer des problèmes de ballonnements et d'aérophagie.

Outre ses vertus carminatives, l'huile principale a aussi des propriétés sédatives, en particulier indiquée en cas d'anxiété, de fatigue nerveuse, d'insomnie et de troubles du sommeil.

Enfin, l'huile principale est aussi citée pour ses propriétés anticoagulantes.


L'Herbe aux Anges

Angelica Archangelica

L'angélique, dite toujours “ herbe aux anges ”, doit son nom à ses prétendues vertus magiques. Cette ombellifère géante passait en effet pour conjurer les envoûtements et les sorciers ne résistaient pas à sa bonne odeur. Accrochée au cou des enfants, elle protégerait surtout ces derniers contre les maléfices de toute nature. Mais elle pouvait aussi servir d'amulette aux adultes.

Les médecins de la Renaissance la surnommaient “ racine du Saint-Esprit ”, à cause de ses “ grandes et diverses propriétés contre de très-graves maladies ”. Ainsi Paracelse (1490-1541) rapporte-t-il que, lors des grandes épidémies de peste de 1510, de nombreux Milanais furent sauvés grâce à ses prescriptions : de l'angélique en poudre dissoute dans du vin. Selon Olivier de Serres (1539-1619), la précieuse plante “ sert à tenir la personne joyeusement ”.

Édité en 1716, un “ Dictionnaire botanique et pharmaceutique” à durable succès dit l'Angélique “ stomacale, cordiale, céphalique, apéritive, sudorifique, vulnéraire. Elle résiste au venin. On l'emploie pour la peste, pour les fièvres malignes, pour la morsure du chien enragé, à laquelle on l'applique en cataplasme. On en avale un dragme contre la peste, qui chasse le venin par la sueur. ” Un Niçois qui mourut en 1759 à l'âge de 123 ans et trois mois (ce qui reste à vérifier !…) attribuait sa longévité à son habitude de mâcher de la racine d'Angélique en guise de tabac…

L'Angélique (Angelica archangelica) pousse à l'état sauvage dans les régions septentrionales et en Europe centrale. Elle n'est plus guère cultivée, pour la confiserie qu'à Niort et dans la plaine de la Limagne, au nord de Clermont-Ferrand. Il existe en France deux espèces sauvages : Angelica sylvestris, présente environ partout, sauf sur le pourtour méditerranéen et , sur les flancs du Canigou, la variété sauvage "angelique de Razouls" (Angelica razulii), où les amateurs la traquent dès le début de l'été, pour la Saint-Jean surtout. Pour la distinguer de la redoutable ciguë, il suffit de froisser quelques feuilles : l'angélique dégage une odeur agréable, tandis que la ciguë empeste. On lui prête de multiples vertus qui, pour la majorité, sont confirmées par les spécialistes contemporains. Les différentes parties de la plante possèdent en effet les diverses propriétés médicinales anciennement reconnues. Tonique, stimulante, stomachique, sudorifique, emménagogue, carminative… :“ l'herbe aux anges ” pourrait concurrencer le “ ginseng ” chinois…

Liens externes

Bibliographie

L'aromathérapie précisément. Roger Jollois.

Notes et références

Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Ang%C3%A9lique_officinale.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 11/09/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu