Aloès

L'aloès est une plante succulente originaire essentiellement d'Afrique et de Madagascar, mais on en trouve aussi quelques espèces en Arabie et en Inde.



Catégories :

Flore (nom vernaculaire) - Flore (nom scientifique) - Plante succulente - Aloeaceae - Asphodelaceae - Plante médicinale - Phytothérapie

Recherche sur Google Images :


Source image : aloes-vera-beaute-naturelle.com
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • L'aloès du Cap (Alœ ferox) est aussi une espèce médicinale. Le suc d'aloès est contenu dans les cellules de la feuille et s'écoule spontanément de la... (source : www2.ville.montreal.qc)
  • Les botanistes précisent que l'aloès est une plante phanérogame (à fleurs), angiosoperme, de la famille des liliacées appartenant à l'espèce des plantes... (source : science-et-magie)
  • La famille des Aloès comporte plus de 250 espèces dont uniquement quelques unes..... L'alœs est efficace sur les affections de gorge et douleurs d'oreille... (source : biogassendi.ifrance)


L'aloès est une plante succulente originaire essentiellement d'Afrique et de Madagascar, mais on en trouve aussi quelques espèces en Arabie et en Inde.

Classification

Dans le passé, Alœs a appartenu à la famille des Aloaceæ et Liliaceæ. Mais depuis 2003, le genre est rattaché à la famille des Asphodelaceæ.

Les genres Gasteria , Haworthia et Kniphofia qui ont des modes de croissance identiques sont quelquefois inclus à tort parmi les Alœs.

L'espèce "American alœ" (Agave americana) , appartient à la famille des Agavaceæ qui est bien différente des Alœs.

Plante

L'aspect fluctue d'une espèce à l'autre, mais généralement elles se définissent par une rosette de feuilles épaisses, mais souples car particulièrement charnues, plus ou moins allongées et pour certaines espèces dentelées sur les bords. Le port, par conséquent fluctue :

Les fleurs sont petites (5 cm en moyenne), mais regroupées de manière dense sur de longues hampes florales, mesurant quelquefois plus d'un mètre. Elles sont de couleurs variables (rouges, orange ou jaunes) et certaines espèces présentent les trois au cours de leur floraison. Les inflorescences peuvent être coniques (arborescens, maculata), cylindriques (broomii, suzannæ) ou globulaires (striata, capitata, helenæ). Contrairement aux agaves avec lesquelles les néophytes les confondent fréquemment, les aloès ne meurent pas après avoir fleuri.

Répartition

Les Aloès poussent dans les savanes sèches et les déserts. Elles sont essentiellement répandues en Afrique du Sud ainsi qu'à Madagascar, où on trouve respectivement 121 et 77 espèces de ces plantes. En Namibie et au Kenya ont trouve à peu près une vingtaine d'espèces, ensuite le nombre est assez faible dans les autres pays.

Utilisation, symbolisme et ésotérisme

On utilise le suc épaissi, obtenu des feuilles incisées, pour son effet laxatif et cholagogue. Le gel extrait des feuilles d'Alœ vera peut aussi soulager les douleurs cutanées et accélérer la guérison quand il est appliqué sur les plaies ou les brûlures.

L'aloès, dans les enluminures du Moyen Âge, est le symbole du chagrin. Le mot «aloès» vient de l'arabe et fait allusion à l'amertume de leur sève.

Elle est censée écarter les mauvais esprits quand on la suspend au-devant des portes.

Culture

La plupart des aloès sont des plantes de culture facile. Un certain nombre de ces plantes peut pousser dans le sud de l'Europe sans problème. On pourrait classer les aloès en trois catégories comparé à leurs exigences climatiques :

D'une façon plus générale les aloès demandent un fort ensoleillement et la majorité affectionnent le plein soleil. Elles ont besoin d'un sol à la fois riche et poreux : un mélange 1/3 de terre de jardin, 1/3 de sable grossier, 1/3 de terreau bien décomposé. La majorité des aloès préfèrent ne pas être exposées à des températures négatives : il est par conséquent indispensable de les planter en pot pour pouvoir les mettre sous abri l'hiver. Mais de nombreuses espèces vivent dehors dans le sud de la France, même en hiver (Alœ maculata, ciliaris, arborescens ou encore alooides). Les arrosages doivent être copieux l'été et faibles ou alors nuls l'hiver. On peut multiplier les aloès de différentes manières :

Consommation

La chair de l'intérieur des feuilles de l'alœ vera est consommée dans les pays d'Asie, fréquemment comme un dessert. Le produit se présente alors sous la forme de cubes gélatineux de 1 à 2 cm de côté parcourus de veinules vertes accompagnés par exemple d'un sirop léger de lychees. La chair de l'alœ se compare à la chair du raisin.

Images

Liens externes


Recherche sur Amazone (livres) :




Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Alo%C3%A8s.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 11/09/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu