Alkékenge

L'alkékenge, coqueret ou amour en cage, est une espèce de plante du genre Physalis et de la famille des Solanaceæ. La plante est en particulier réputée pour son faux-fruit, une baie comestible de couleur orange enfermée dans un calice rouge...



Catégories :

Solanaceae - Flore (nom vernaculaire)

Recherche sur Google Images :


Source image : le-paysan.com
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Définitions :

  • Plante de la famille des solanées qui croît dans les haies et dans les vignes et dont le fruit est une baie un peu aigrelette, renfermée... (source : fr.wiktionary)

L'alkékenge, coqueret ou amour en cage (Physalis alkekengi), est une espèce de plante du genre Physalis et de la famille des Solanaceæ. La plante est en particulier réputée pour son faux-fruit, une baie comestible de couleur orange enfermée dans un calice rouge orangé comparable à une lanterne.

Description

Fleur de Physalis alkekengi

C'est une plante vivace un peu velue, à tige érigée ainsi qu'à feuilles ovales, pétiolées, entières ou grossièrement dentées.

Ses fleurs, solitaires, poussent à l'aisselle des feuilles. La corolle a cinq lobes blanchâtres formant plus ou moins une étoile. À la fin de la floraison, le calice se referme sur l'ovaire, enfle, et prend des couleurs vives allant de l'orange au rouge.

À maturité du fruit, il devient particulièrement fin et translucide, d'où la comparaison fréquente avec une lanterne, puis il s'ouvre.

La floraison à lieu au début de l'été. Le fruit atteint la maturité en septembre. C'est une plante ornementale, mais qui peut pousser spontanément sur les terrains cultivés (vignes surtout) ou les friches.

La variété'franchetii'appelée coqueret de Franchet est venant du Japon.

Caractéristiques

données selon : Julve, Ph., 1998 ff. - Baseflor. Index botanique, écologique et chorologique de la flore de France. Version : 23 avril 2004.

Usage alimentaire

Toute la plante, sauf la racine, peut servir à préparer un vin diurétique. Les fruits peuvent être consommés en salades mais également transformés en confiture, gelée, marmelade ou encore être incorporés dans des tartes, clafoutis ou tout autres gâteaux.

Au Québec, la Maison des futailles produit un apéritif nommé «Amour en cage» (23% d'alcool), dont la SAQ possède les droits de commercialisation exclusifs.

Usage médicinal

La tradition lui reconnaît un usage dans le traitement de la goutte et des œdèmes du fait de son caractère dépuratif (qui purifie le sang par une action diurétique).

On lui reconnaît aussi un effet anesthésiant et anti-inflammatoire contre les douleurs causées par les hémorroïdes quand le liquide du fruit broyé est appliqué directement aux parois anales.

Appellation

Le terme «alkékenge», qui est apparu dans la langue française au XIVe siècle, vient de l'ancien français «alquequange» ou «alcacange», lequel dérive de l'arabe al-kakang. Dans son sens étroit, il sert à désigner la lanterne chinoise, plante ornementale de l'espèce Physalis alkekengii dont les fruits sont enfermés dans une enveloppe d'un orange vif. Cependant, dans la langue populaire, le mot peut désigner n'importe quelle plante du genre Physalis.

Liens externes

Recherche sur Amazone (livres) :




Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Alk%C3%A9kenge.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 11/09/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu